SENTIER-DU-LITTORAL
SENTIER DU LITTORAL

Cette ballade est assurément une des plus belle et des plus accessible pour les piétons et les cyclistes.

L’idéal serait de transporter les vélos en voiture ( on loue des portes vélos !) sur la route du Teich. Face à la station-service Esso, prendre à gauche « l’allée de Canteranne » direction « sentier du littoral ».

Garez votre voiture au niveau du cul-de-sac. Le départ est maintenant imminent puisque vous pouvez apercevoir le petit sentier que nous allons suivre jusqu’au bout.

Mais il est aussi possible de combiner la ballade intitulée « Paysage typique de la ville aux sept ports » à celle-ci. En effet, lorsque vous arrivez au port de La Molle, continuez tout droit (chemin plutôt VTT) et longez le bassin. Ce chemin un peu tortueux vous ménera directement à la première écluse (du Laour) du sentier du littoral.

Imaginez un petit chemin emménagé, spécialement pour le plaisir de renouer avec la nature. Sur d’anciens prés salés, entre mer, esteys, marais, chenaux, digues, il serait dommage de passer sur le bassin sans avoir pu voir cette beauté mystérieuse.

Sept écluses jalonnent ce chemin : écluse du Laour, de la Pointe, du Cabanon, La Nouvelle, la Grande Cabane, du Peyrat et celle du Tanin.

Un panneau vous indiquera le nom des plantes et arbres que vous allez rencontrer tout au long de votre ballade.
Sur votre droite, la limite du Parc ornithologique avec ses réseaux de plans d’eau étudié pour l’élevage de poissons. Admirez le bal des oiseaux tout au-dessus de l’écluse de la Pointe !

Sur votre gauche se trouve le bassin d’Arcachon, ou danse la lumière quelle que soit la marée. C’est elle ici qui scande le temps qui passe. Entouré de Tamaris, de joncs saules et de prunus sauvage, une douceur de vivre nous envahit. Nous ne sommes pas au paradis, mais cela pourrait bien y ressembler.

Le sentier quitte peu à peu les bords du bassin pour s’enfoncer dans les marais. Sur votre gauche, regardez, un des multiples chenaux de la Leyre que la mer découvre à marée basse.

e parc Ornithologique est maintenant omniprésent sur votre droite, véritable étape précieuse pour les oiseaux migrateurs. Cette grande ossature en bois aux airs fantomatiques, n’est autre qu’un perchoir géant pour les oiseaux.

Parfait pour le cormoran soucieux de sécher ses ailes, qui tel un yogi, les déploie au gré du vent dans une position mystique et imperturbable.

Cette grande bâtisse au couleur discrète se fond dans la nature, et pour cause !!! C’est une cabane d’observation. Et si vous regardez bien, un peu plus loin sur votre droite, à la cime de grands pins maritimes apparaît alors des nids de cigogne. Qu’il est plaisant de les contempler ! L’envol de l’une d’entre elles, nous émerveille.

C’est maintenant le retour à la civilisation, car vous arrivez au niveau de l’entrée du parc ornithologique, face à l’adorable petit port de plaisance.

Vous pouvez flâner tout autour : l’observatoire du delta de la Leyre sur une petite colline, quelques jeux pour enfants, un petit lac avec baignade aménagée, et juste après le pont, l’entrée du Domaine de Fleury se prélassent de magnifiques chevaux en liberté (mais attention, passer 200 m le domaine est interdit au public), et si vous avez le courage, vous pouvez toujours prendre le petit chemin ombragé qui vous mènera au « Point Nature » à Lamothe.

Authentique invitation à la rêverie, ou que vous soyez sur le bassin, il y a de quoi satisfaire tout le monde, mais les plus chanceux seront assurément les amoureux de la nature.


Appréciation :
Pédestre et cycliste.
Tout type de vélos, chemin plat.
Paysages somptueux
A faire en famille
Environ 8 km 1 h à 2h de promenade
/

PLAN-SENTIER-DU-LITTORAL

 

IMPRIMER LE CIRCUIT

Les commentaires sont fermés.

0